RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Deux publications menacées dans la province de Santiago del Estero


(RSF/IFEX) - Dans une lettre adressée au gouverneur de la province de Santiago del Estero, Carlos Juárez, RSF a exprimé "sa préoccupation" après que les quotidiens "La Voz del Interior", publié à Cordoba (province de Cordoba - nord ouest), et "El Liberal", publié à Santiago del Estero (province de Santiago del Estero - nord ouest), ont reçu des menaces. L'organisation a demandé au gouverneur "de se saisir de cette affaire afin qu'une enquête approfondie permette d'identifier les auteurs de ces menaces". Elle a également demandé que des mesures soient prises en vue de garantir la sécurité des journalistes. "Ces actes d'intimidations traduisent une dégradation de la situation de la liberté de la presse dans la province de Santiago del Estero," a déclaré Robert Ménard, secrétaire général de RSF.


Selon les informations obtenues par RSF, le quotidien "La Voz del Interior" a reçu, le 1er août 2000, deux appels l'avertissant qu'un reporter du journal présent dans la ville de Santiago del Estero "pourrait avoir un accident si [le journal] continuait à s'en prendre à [Carlos] Juárez". Le 30 juin, l'un des vendeurs du quotidien avait été menacé par un inconnu qui l'avait prévenu que le journal pourrait "brûler" pour avoir publié des informations qui "ne plaisent pas à Tata [surnom de Carlos Juarez]". "La Voz del Interior" avait critiqué la gestion et les pratiques du gouvernement de la province de Santiago del Estero. Ce dernier a, le 2 août, rejeté sur des "personnes malintentionnées" sans lien avec l'administration de la province, la responsabilité des menaces.

Par ailleurs, depuis la mi-juillet, le quotidien "El Liberal", publié à Santiago del Estero, recevrait également des menaces téléphoniques et trois de ses journalistes seraient victimes d'une campagne de diffamation. Ces pressions seraient également liées à la publication par le quotidien d'enquêtes sur des irrégularités supposées commises par l'administration de la province.


Dernier Tweet :

#Bahrain’s highest court confirmed the sentences against twelve men convicted for alleged terror offenses in an unf… https://t.co/GThRs4lvKR