RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

LES AGRESSIONS CONTRE LES JOURNALISTES SE SONT MULTIPLIÉES EN 2002

Les violations des droits de la personne commises en Argentine contre les journalistes ont augmenté du tiers l’an dernier par rapport à 2001, ce qui fait du pays l’un des plus dangereux d’Amérique latine pour les journalistes, peut-on lire dans le rapport de fin d’année rendu public par la Fédération argentine des travailleurs de la presse (Federacion Argentina de Trabajadores de Prensa, FATPREN).

Le rapport recense 57 cas de violation des droits de la personne mettant en cause des journalistes, dont 29 agressions. Un journaliste a été assassiné. La FATPREN en avait recensé 38 cas en 2001.

Les chiffres indiquent que l’Argentine se situe parmi les pays les plus dangereux pour les journalistes, qui comptent aussi le Colombie, le Pérou, le Mexique et le Guatemala, dit la FATPREN.

Pour obtenir le rapport complet (en espagnol), communiquer avec le Secrétaire général de la FATPREN, Jose Insaurralde, à [email protected]. ">mailto:[email protected]">[email protected].

Consulter les sites suivants:

- PERIODISTAS: www.asociacionperiodistas.org/">http://www.asociacionperiodistas.org/">www.asociacionperiodistas.org/

- Comité pour la protection des journalistes :
www.cpj.org">http://www.cpj.org/protests/02ltrs/Argentina11dec02pl.html">www.cpj.org

- Société interaméricaine de la presse :
www.sipiapa.com">http://www.sipiapa.com/pulications/report_argentina2003.cfm">www.sipiapa.com

Dernier Tweet :

EE. UU. | NUEVA CAMPAÑA | #DefendPressFreedom pide a los candidatos que defiendan la libertad de prensa https://t.co/ae9rG8qLaS @RSF_esp