RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

UN ATTENTAT À LA BOMBE ÉBRANLE LA COMMUNAUTÉ DES MÉDIAS

En Bulgarie, un attentat à la bombe contre un journaliste connu pour ses enquêtes sur la corruption ébranle la communauté journalistique du pays, selon ce que rapportent l'Institut international de la presse (IIP), Reporters sans frontières (RSF) et le Comité pour la protection des journalistes (CPJ).

Aux petites heures du matin du 6 avril 2006, une bombe d'un kilo a explosé à l'extérieur de l'appartement de Vasil Ivanov à Sofia, la capitale. Ivanov n'était pas chez lui au moment de l'attentat. Sa mère et sa s?ur se trouvaient sur les lieux, mais n'ont pas été blessées. L'engin a provoqué toutefois de lourds dommages à l'immeuble.

Ivanov est reporter à l'émission « Temata na Nova » (« Le Thème de Nova ») sur la chaîne Nova Télévision. Il couvre des sujets sensibles comme la corruption aux échelons supérieurs de l'administration et les abus de pouvoir, indique le CPJ. Il y a plusieurs mois de cela, il a reçu des menaces anonymes après avoir fouillé dans une affaire de ventes illégales de voitures. Le gouvernement lui a accordé une protection policière et une enquête pénale a été ouverte dans l'affaire des ventes de voitures.

Le dernier reportage d'Ivanov, diffusé sur la chaîne Nova Télévision il y a quelques semaines, se penche sur les mauvais traitements réservés aux détenus de la principale prison de Sofia. Il décrit des prisonniers qui agressent sexuellement et qui humilient d'autres détenus, présumément avec l'accord tacite des autorités carcérales. Le reportage d'Ivanov a incité le gouvernement à ouvrir une enquête interne, qui a entraîné le congédiement du directeur de la prison.

Les agressions contre les journalistes sont rares en Bulgarie. L'IIP ne rapporte aucun incident en 2005, tandis que RSF ne recensait qu'une seule agression physique en 2004.

Le CPJ constate que cet attentat à la bombe survient dans un contexte politique critique. La Bulgarie espère que sa candidature à l'Union Européenne sera approuvée en mai. Cependant, le Commissaire de l'UE chargé de négocier l'entrée de la Bulgarie a déclaré le 6 avril que le pays devait déployer des efforts « beaucoup plus vigoureux » pour réprimer la corruption. Si l'Union Européenne n'approuve pas la candidature de la Bulgarie le mois prochain, le pays devra attendre une autre année.

Consulter les sites suivants :
- RSF : http://www.rsf.org/article.php3?id_article=16978
- IIP : http://www.freemedia.at/Protests2006/Bulgaria10.04.06.htm
- Rapport de l'IIP sur la Bulgarie : http://tinyurl.com/gj2rs
- CPJ : http://www.cpj.org/news/2006/europe/bulgaria06apr06na.html
- Rapport de RSF : http://www.rsf.org/article.php3?id_article=10122&Valider=OK
- L'UE réprimande la Bulgarie à propos de la corruption :
http://www.euractiv.com/Article?tcmuri=tcm:29-154089-16&type=News
- UE : http://europa.eu.int/comm/enlargement/bulgaria/index.htm

Dernier Tweet :

25 organisations are calling on @F1 to fully investigate all allegations of #HumanRights abuses surrounding the… https://t.co/psitaCZEsV