RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste d'une chaîne publique suspendu pour trois mois pour "propos non corrects", son émission annulée

(JED/IFEX) - Eddy Abasiko Mango, journaliste à la RTNC (Radio Télévision Nationale Congolaise), chaîne publique, station de Kisangani, dans la province Orientale (à l'est de la RD Congo), a été suspendu de ses fonctions, vendredi 23 mai 2008 pour une durée de trois mois par M. Bwande Bwanapuwa, directeur provincial de la RTNC, station de Kisangani, pour avoir donné la parole à des opérateurs économiques qui ont critiqué le Gouverneur de province.

Le journaliste a, dans son émission à caractère politique dénommée "Loba Toyoka" (parle et on t'écoute) du 21 mai, interviewé deux opérateurs économiques de la place et membres du parti au pouvoir, PPRD (Parti du Peuple Pour la Reconstruction et le Développement), M. Mapela et M. Mosindo Soleil. Au cours de l'émission, les deux opérateurs économiques ont déploré le manque criant d'électricité, le taux élevé du chômage et ont fustigé "la recherche effrénée des intérêts personnels de la part de certaines autorités politiques de la ville de Kisangani".

À la suite de cette émission, le directeur provincial a été convoqué au cabinet du Gouverneur de province. C'est au retour de cette convocation qu'il a pris la mesure de suspension du journaliste ainsi que la suppression de son émission de la grille des programmes au motif "d'avoir toléré la tenue des propos contraires à la ligne éditoriale de la RTNC".

Dernier Tweet :

Au Cameroun, la législation anti-terroriste est utilisée pour réprimer la dissidence https://t.co/XOx0m6ml4P… https://t.co/MWU4f3VhdU