RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Réincarcération d'un journaliste pour "injure"

(RSF/IFEX) - A peine avait-il fini de purger une peine de prison pour "injure" que Milton Chacaguasay Flores, directeur de l'hebdomadaire "La Verdad", a été réincarcéré, le 9 juillet 2009, après une nouvelle condamnation pour le même motif. Reporters sans frontières considère ce traitement comme une persécution judiciaire, a fortiori quand les droits de la défense n'ont pas été respectés.

"Milton Chacaguasay Flores a osé s'emparer d'affaires de corruption mettant en cause des magistrats. Cette nouvelle condamnation traduit bien plus une volonté du milieu judiciaire de faire taire un journaliste gênant que de rendre justice sur le fond. Le journaliste avait été relaxé en première instance après la précédente plainte qui lui a finalement valu cinq mois de prison. Cette fois, selon ses avocats, son incarcération est intervenue sans lui laisser le temps de se défendre. Sur la forme également, la sentence présente des failles", a déclaré l'organisation qui plaide une nouvelle fois pour la dépénalisation des délits de presse en Équateur.

Condamné en appel à dix mois de prison - en plus de 400 000 dollars de dommages et intérêts - et incarcéré pour "injure" en novembre 2008, libéré en mai à mi-peine, Milton Chacaguasay a été renvoyé derrière les barreaux, le 9 juillet, a fait savoir l'organisation FUNDAMEDIOS. La sentence, rendue en avril, le sanctionnait cette fois d'un mois de prison. Sans attendre l'examen du dossier en appel, qui aurait dû suspendre la peine, les juges ont ratifié l'exécution de cette dernière, en la portant à quatre mois.

En novembre 2007, l'hebdomadaire "La Verdad" avait relaté la découverte d'un chèque de cinq mille dollars à l'ordre du procureur Francisco Quevedo Madrid, lors d'une perquisition effectuée au domicile d'un notaire et réputé véreux. Milton Chacaguasay Flores s'est toujours prévalu de sources policières, soulignant que trois autres journaux avaient rapporté les mêmes faits.

ADDITIONAL INFORMATION
De quoi discutent les autres membres de l'IFEX
Le cas en détail


Dernier Tweet :

Vietnam may have released blogger Mother Mushroom but political prisoners like democracy campaigner Le Dinh Luong r… https://t.co/CnCPykRTrH