Covid-19 en Ouganda : vague d’agressions envers les journalistes

Cet article date de plus de 1 an

Articles récents en Ouganda

« Nous vous écraserons » : les menaces inacceptables envers les journalistes du général Kainerugaba, fils du président de l’Ouganda

Le général s’en est directement pris aux journalistes du ‘Daily Monitor’, le quotidien indépendant le plus populaire du pays, les accusant d’être des “terroristes” maltraitant le pouvoir “depuis toujours”, et a promis de “s’en occuper s’ils continuaient”.

La photo du président Yoweri Museveni était sur toutes les couvertures après de sa réélection, Kampala, Ouganda, le 17 janvier 2021, YASUYOSHI CHIBA/AFP via Getty Images

Ouganda : le président menace d’attaquer en justice le premier quotidien du pays

Museveni a menacé de “pousser à la faillite” le « Daily Monitor », après que celui-ci a relayé des informations du « Wall Street Journal » révélant que des membres proches du président s’étaient secrètement fait vacciner contre la Covid-19.

A man reads a copy of the "Red Pepper" tabloid newspaper in Kampala, Uganda, 25 February 2014, AP Photo/Stephen Wandera

Ouganda : Des journalistes et directeurs du journal Red Pepper arrêtés

Les journalistes sont poursuivis pour « trahison » pour avoir sois-disant porter atteinte à la sécurité de l’Etat.