Google Cloud : RSF dénonce l’ouverture de data centers en Arabie saoudite
Articles récents en Arabie saoudite
Une manifestation de RSF exigeant la justice pour le blogueur Raif Badawi, le journaliste Jamal Khashoggi et d'autres, dehors l'ambassade d'Arabie Saoudite à Berlin, Allemagne, le 1 octobre 2019, TOBIAS SCHWARZ/AFP via Getty Images

La plainte porte sur la persécution généralisée et systématique des journalistes en Arabie saoudite, et plus particulièrement sur l’emprisonnement de 34 d’entre eux et sur l’assassinat de Jamal Khashoggi.

RSF s’est rendu à Riyad en avril pour engager des discussions directes avec les officiels du gouvernement sur la nécessité d’une réforme urgente de la liberté de la presse – une mission restée confidentielle jusqu’à présent en raison du Ramadan, période durant laquelle la possibilité de gracier des prisonniers est envisagée. Or l’Arabie saoudite n’a pas saisi cette occasion.

« Il est temps d’agir, maintenant », a exhorté Dr Agnès Callamard, s’adressant plus tôt aujourd’hui aux délégués des Nations Unies à propos du meurtre du journaliste Jamal Khashoggi. Comme Annie Game l’écrit, en travaillant ensemble, nous pouvons vaincre l’impunité pour des crimes aussi horribles.