Un journaliste enquêtant sur les paramilitaires reçoit un « avertissement »

Cet article date d’il y a 10 ans

Articles récents en Colombie

2011-2020 : le bilan des assassinats de journalistes confirme l’importance de renforcer les politiques de protection en Amérique latine

Les enquêtes journalistiques sur la politique, la corruption et le crime organisé dans les petites et moyennes villes du Brésil, du Mexique, de la Colombie et du Honduras sont à l’origine des 139 cas d’assassinats de professionnels de médias recensés par Reporters sans frontières (RSF) entre 2011 et 2020.

Diego Gómez: Un profil

Huit ans de prison et une amende de 327 000 $ US. C’est la peine qu’encourait l’étudiant en biologie Diego Gómez avant qu’il ne soit déclaré non coupable de l’infraction criminelle de violation du droit d’auteur.

Nelson Carvajal Carvajal: Un profil

Le journaliste colombien de radio Nelson Carvajal Carvajal dénonçait la corruption locale; il a été assassiné en 1998 et ses assassins jouissent de l’impunité. Les 22 et 23 août 2017, la Cour interaméricaine des droits humains a entendu l’affaire Carvajal au Costa Rica, que l’IAPA a qualifiée d’ « évènement marquant dans la lutte contre l’impunité ».