RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste est assassiné, un autre est blessé grièvement dans un attentat

Un journaliste hondurien a été abattu le 1er mars dans un attentat qui a également blessé un autre journaliste, selon ce que rapportent le Comité pour la libre expression (C-Libre) et Reporters sans frontières (RSF).

Joseph Hernández Ochoa, animateur de l'émission « Encuentros » diffusée sur la chaîne de télévision privée « Canal 51 », a été tué tandis qu'il se déplaçait avec une collègue journaliste, Karol Cabrera, dans la voiture de celle-ci, dans la capitale, Tegucigalpa. Des individus armés ont ouvert le feu sur la voiture de Cabrera et ont atteint les deux journalistes de plusieurs projectiles. Cabrera travaille pour la station de télévision « Canal 8 », propriété de l'État, et pour la station de radio privée « Radio Cadena Voces » (RCV).

Cabrera est une journaliste au franc parler qui a appuyé le renversement du président Manuel Zelaya en juin dernier, et était vraisemblablement la cible de l'attentat. Elle avait auparavant reçu des menaces qui semblaient venir de membres du mouvement contre le coup d'État. Elle avait obtenu une protection policière pendant trois semaines avant la fusillade. Au moment de l'attentat, un officier de la police chargé de sa sécurité se trouvait chez elle à sa demande.

D'après la recherche de RSF, trois journalistes honduriens ont été tués en 2009.

Dernier Tweet :

London vigil for Daphne Caruana Galizia tonight, 7pm https://t.co/7raa4Lkkv5 @article19europe @TinaUrso1… https://t.co/ZuAncmx2oN