RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

L'(in)égalité des femmes et les médias: collaborer avec la Commission des Nations Unies de la condition de la femme

Les femmes ont-elles un accès égal aux médias? Sont-elles présentées de manière égalitaire dans les nouvelles? Les TIC sont-elles, de manière égalitaire, disponibles pour elles? La réponse est clairement « non ». La question la plus intéressante est la suivante: que pouvons-nous faire à ce sujet?

Lors de la réunion annuelle de 2018 au siège de l'ONU à New York, la CSW examinera la mise en œuvre des « conclusions concertées » de 2003 sur le thème de la participation et de l'accès des femmes aux médias.

Voici le guide IFEX de 5 minutes de l'IFEX à la CSW.

Ceci fait partie d'une série de tutoriels de l'IFEX visant à renforcer les capacités de la société civile à s'engager dans des espaces mondiaux pour la défense de la liberté d'expression. Pour visiter la page du hub et voir l'ensemble, cliquez ici.

Le 10 mars 2016. Phumzile Mlambo-Ngcuka, Directrice exécutive d'ONU Femmes et Présidente de la Commission de la condition de la femme (CSW), s'adresse à la presse au siège des Nations Unies à New York
Le 10 mars 2016. Phumzile Mlambo-Ngcuka, Directrice exécutive d'ONU Femmes et Présidente de la Commission de la condition de la femme (CSW), s'adresse à la presse au siège des Nations Unies à New York

Albin Lohr-Jones/Pacific Press/LightRocket via Getty Images

« Le potentiel pour les médias d'apporter une contribution beaucoup plus grande à l'avancement des femmes existe partout ».
Déclaration de Beijing et Programme d'action (1995)


1. Commission de la condition de la femme: qu'est-ce que c'est?

La Commission de la condition de la femme (CSW) est le principal organe intergouvernemental dédié à la promotion de l'égalité des sexes et à l'autonomisation des femmes. La feuille de route de la CSW, c'est la Déclaration et le Programme d'action de Beijing, un document historique approuvé lors d'une conférence qui a réuni plus de 30 000 représentants gouvernementaux et militants des droits des femmes à Beijing en 1995.

La section J du Programme d'action concerne les « femmes et les médias ». Elle appelle à une participation et un accès accrus des femmes aux médias et à une représentation équilibrée et non stéréotypée des femmes dans les médias.

La CSW compte 45 États choisis sur base d'une répartition géographique équitable; ils sont élus pour une période de quatre ans. Cinq de ces membres constituent le Bureau de la Commission, qui a un rôle de supervision.


2. Quand est-ce que la CSW se réunit-elle et de quoi parle-elle?

Chaque mois de mars, la session de deux semaines de la CSW se tient au siège de l'ONU à New York. Les représentants des États membres des Nations Unies, les organismes des Nations Unies et les organisations de la société civile se réunissent pour discuter des progrès et des lacunes dans la mise en œuvre de la Déclaration et du Programme d'action de Beijing, y compris ceux relatifs aux femmes et à la liberté d'expression.

Il est impossible d'examiner les objectifs de l'ensemble du Programme d'action à chaque session, d’où la CSW se concentre chaque année sur trois thèmes, communément appelés le « thème prioritaire », le « thème de l'examen » et le « thème émergent ».

• Le thème prioritaire est l'axe principal de l'agenda et des débats de la CSW. L'un des résultats les plus importants de la CSW est les conclusions concertées relatives au thème prioritaire. Ce sont des recommandations orientées vers l'action sur le thème prioritaire à mettre en œuvre par les États et autres institutions, les groupes de la société civile, etc.
• L'objectif du thème de l'examen est de surveiller la mise en œuvre d'une priorité passée.
• Bien que les thèmes prioritaires et d'examen soient décidés longtemps à l'avance, le thème émergent est annoncé peu avant la réunion de la CSW. Comme son nom l'indique, il est lié à des défis ou des tendances émergentes. En ce qui concerne le genre et les médias, un thème émergent pourrait être, par exemple, le harcèlement en ligne des femmes ou la sécurité des femmes journalistes.


3. Concrètement, que se passe-t-il pendant la session de deux semaines de la CSW?

A chaque session au siège de l'ONU à New York, la CSW:

Tient une réunion ministérielle pour discuter des progrès et des engagements des États en matière d'égalité des sexes, en mettant particulièrement l'accent sur le thème prioritaire.
• Discute d'un thème prioritaire.
• Évalue les progrès dans la mise en œuvre d'un thème d'examen. En 2018, par exemple, le thème de l'examen est « la participation et l'accès des femmes aux médias », qui examinera la mise en œuvre des conclusions concertées sur ce thème depuis la 47ème CSW en 2003.
• Traite des questions émergentes, des tendances, des domaines d'intervention et de nouvelles approches des questions touchant la situation des femmes, qui nécessitent un examen en temps opportun.
• Se met d'accord sur d'autres actions en faveur de la promotion de l'égalité des sexes et de l'autonomisation des femmes en adoptant des conclusions et des résolutions concertées.

Pendant la CSW, il y a aussi des événements parallèles organisés par les missions des États, parfois en coopération avec des organisations de la société civile.

Parallèlement à la réunion officielle de la CSW, il y a un forum de la CSW pour les ONG, organisé par le Comité des ONG sur la condition de la femme. Ce forum rassemble des centaines de participants pour discuter des droits des femmes, avec un accent particulier sur les trois thèmes principaux de la session de la CSW. Cet événement a lieu en dehors des locaux de l'ONU. Par exemple, en 2018, un certain nombre de ces événements mettent l'accent sur le genre, les médias et la liberté de la parole. Vérifiez toutes les informations ici.


4. Si je veux participer, que dois-je faire et quand devrais-je commencer?

La réunion de la CSW en mars est l'aboutissement d'un processus d'un an. Voici une liste des moments clés où les ONG peuvent s'engager:

Avant la réunion de la CSW

Plaidoyer national: Tout au long de l'année. Le point de départ le plus important pour influencer le processus de la CSW est au niveau national. Communiquez avec votre gouvernement pour influencer leurs contributions à l'ensemble du processus de la CSW. Plaider pour qu'ils mettent en œuvre leurs accords et apportent des recommandations sur la question du genre et de la liberté d'expression et des médias à la réunion annuelle de la CSW et aux conclusions concertées.
Consultations préparatoires régionales: Automne / Hiver. Une série de consultations régionales ont lieu au cours des mois précédant la CSW avec un accent particulier sur le thème prioritaire. Ces rassemblements sont sur invitation, bien que dans certains cas des organisations peuvent y aller. Pour être informé et participer, vous devez contacter les Bureaux d'ONU Femmes dans votre région ou votre pays.
Réunion du groupe d'experts: Automne. Une réunion de trois jours du groupe d'experts a lieu pour discuter du thème prioritaire avec des spécialistes venus du monde entier. Elle est généralement organisée par une ou plusieurs organisations des Nations Unies. Les experts contribuent en participant aux débats et en soumettant des documents analytiques. La participation à cette réunion se fait sur invitation, vous devrez donc plaider auprès d'ONU Femmes, du Bureau de la CSW et / ou de l'organisme des Nations Unies organisant l'événement pour y participer. Un rapport comprenant les résultats de cette réunion d'experts est préparé et publié sur le site Web de la CSW.
Forum multipartite: janvier. Ce forum est organisé par ONU Femmes aux Nations Unies à New York. Les orateurs sont des représentants des États membres de l'ONU et l'accent est mis sur le thème prioritaire. Néanmoins, toute organisation ayant accès au bâtiment des Nations Unies peut assister à l'événement. Un rapport incluant les résultats est préparé et publié sur le site Web de la CSW.
Conclusions concertées. Les négociations des conclusions concertées sur le thème prioritaire commencent des mois avant la réunion officielle de la CSW. Un premier projet, appelé « projet zéro », est préparé et partagé avec les États et les observateurs en janvier / février. Les États font ensuite leurs propres contributions sur la base de ce projet. Les organisations de la société civile peuvent travailler avec leurs gouvernements nationaux pour proposer des recommandations; cela peut être fait en coalition avec d'autres ONG. Le plus tôt sera le mieux.
Thèmes de la CSW. Les organisations de la société civile peuvent plaider à l'avance pour influencer le choix du thème émergent à discuter à la CSW. Pour les thèmes prioritaires et d'examen, les décisions sont prises pour des périodes de 10 ans dans le programme pluriannuel; le programme actuel se termine en 2019.

Pendant la réunion de la CSW

Réunion officielle de la CSW: mars. La CSW se déroule à l'ONU à New York. Pour y participer, vous devez avoir le statut consultatif d'ECOSOC (Conseil économique et social des Nations Unies) ou être invité comme membre de la délégation d'une organisation ayant ce statut. Pendant la réunion de la CCF, les organisations participantes peuvent influencer le développement du « projet zéro », bien qu'il soit débattu dans des réunions à huit clos (officiellement appelées « lectures »); Cela devrait se faire de manière informelle avec les délégations de l'ONU en dehors de la salle.
• Les Demandes de déclarations écrites et orales peuvent être soumises à l'avance par des organisations de la société civile ayant le statut consultatif d'ECOSOC (la date limite est fixée au mois de septembre).
• Des événements parallèles peuvent être organisés, toujours en partenariat avec les missions des États membres des Nations Unies.
• Préparez une stratégie de communication pour soutenir vos objectifs de plaidoyer.

Après la réunion de la CSW

Suivi des conclusions concertées et autres décisions prises. Toutes les décisions prises sont publiées dans un rapport final sur le site Web de la CSW; les documents sont rangés par session.
Utilisez ces conclusions concertées lorsque vous faites des plaidoyers dans d'autres organisations internationales et régionales et lorsque vous contribuez à d'autres rapports sur la question.
Surveillez la mise en œuvre des conclusions concertées au niveau national et plaidez auprès de votre gouvernement pour la mise en œuvre de ces accords.
N'oubliez pas de vérifier le Programme d'action et les futures conclusions concertées lors de la préparation des rapports et études sur les femmes et la liberté d'expression et d'information.

Conseil: L'un des défis est de trouver des informations sur les processus et le calendrier de la CSW pour y participer. Consultez le site Web de la CSW ainsi que le bureau d'ONU Femmes dans votre pays ou région.

En dehors des réunions de la CSW, les ONG peuvent soumettre des communications (plaintes / appels / pétitions). Il existe une procédure de communication avec la CSW: vous pouvez trouver des informations détaillées ici.


Plus de ressources:

Site Web CSW
Déclaration de Beijing et Programme d'action
• Un guide pour les ONG et les militantes des droits humains à l'ONU et à la CSW. Par NGO-CSW.
https://www.ngocsw.org/wp-content/uploads/2015/12/NGO-Main-Guide-2016_122115.pdf
À propos de l'Alliance mondiale genre et médias (GAMAG): un mouvement mondial pour la promotion de l'égalité des genres dans et à travers les médias
Qu'est ce que la Commission des Nations Unies de la condition de la femme? Par OutRight Action International
Guide des ONG australiennes à la CSW. Par Jera International

Dernier Tweet :

Votre #DroitDeSavoir est votre droit à l’information, à une presse libre et internet. Rejoignez l’UNESCO le 27 sept… https://t.co/OO7SaH1SjO