RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le journaliste Ronaldo Doong blessé lors d'une tentative d'assassinat

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières exprime son émotion après la tentative d'assassinat à laquelle a échappé le 28 février 2009, Ronaldo Doong, un présentateur de la station Radyo Ukay. Il a été attaqué par deux hommes armés alors qu'il roulait en moto entre Magsaysay et Digos (île de Mindanao, Sud) en compagnie d'un ami. Les deux tueurs qui circulaient également à moto leur ont barré la route et ont pointé leur arme à feu sur le journaliste.

Selon Ronaldo Doong, un des hommes a appuyé trois fois sur la détente, mais le coup n'est pas parti. Le malfaiteur a alors donné un coup de pied dans la moto du journaliste qui a heurté la chaussée. Blessés, le journaliste et son ami ont été hospitalisés.

Ronaldo Doong n'a pas reconnu ses agresseurs, mais il est sûr que leur intention était de le tuer. "Ils m'ont dit que je heurtais certaines personnes à cause de mes commentaires, mais ils n'ont pas dit qui étaient ces personnes", a précisé le journaliste. Dans son programme de radio, le journaliste soutient clairement un homme politique local.

Reporters sans frontières est indignée par la violence continue qui touche les journalistes philippins, notamment ceux qui animent des programmes de radio politiques en province. "Nous demandons au gouvernement philippin de prendre ses responsabilités et d'engager plus de moyens pour mener à bien les enquêtes sur les assassinats et les agressions de journalistes. Arrêter et juger les tueurs et leurs commanditaires est le seul moyen de faire cesser la violence", a déclaré l'organisation

Cette tentative d'assassinat survient cinq jours après le meurtre d'Ernesto Rollin, présentateur sur la station locale DxSY-AM. Ses funérailles ont eu lieu le 28 février. Des confrères ont prononcé des discours élogieux. Ses amis et ses collègues portaient des t-shirts noirs pour protester contre cet assassinat, tandis que plusieurs personnes tenaient des pancartes sur lesquelles était inscrit "Justice pour Ernesto Rollin".

Le 21 janvier, Badrodin Abas, un autre présentateur qui animait un programme pour une ONG sur la station DxCM à Cotabato City, a été tué par balles par deux hommes armés qui conduisaient une moto.

Pour des informations complémentaires sur le cas Rollin, cliquer ici: http://www.ifex.org/fr/content/view/full/101041

Dernier Tweet :

As the trial of Amnesty Turkey Chair Taner Kılıç and the #Istanbul10 resumes this week, a long-awaited police repor… https://t.co/B9gJuKxf5b