Pour une connexion sécurisée, cliquez ici. Si vous vous demandez toujours pourquoi le protocole HTTPS est si important, cliquez ici.

RÉGIONS:

ADIL SOZ MET SUR PIED UNE RESSOURCE POUR LES JOURNALISTES DU KAZAKHSTAN ET LES DÉFENSEURS DE LA LIBERTÉ DE LA PRESSE

Les journalistes et les défenseurs de la liberté de la presse du Kazakhstan qui risquent de subir des mesures de harcèlement judiciaire à cause de leur travail ont accès dorénavant à un important outil de référence, grâce à la Fondation internationale « Adil Soz » pour la Protection de la liberté de parole.

Le groupe membre de l'IFEX a compilé un dossier des affaires actuellement en cours depuis les quatre dernières années devant les tribunaux au Kazakhstan et auxquels sont mêlés des médias et des journalistes. Le dossier s'intitule « Journalistes en procès : Tome II ».

Selon Ganna Krasilnikova, conseillère juridique d'Adil Soz, le document constitue une ressource importante « parce que chaque journaliste qui fait face à des difficultés judiciaires par suite de ses activités professionnelles peut se référer à la jurisprudence du recueil et aux commentaires juridiques qu'il renferme et en appliquer les données à sa propre situation ou l'utiliser pour éviter des situations similaires à l'avenir ».

L'ouvrage, qui couvre les affaires judiciaires de 2001 à 2004, est le deuxième d'une série de deux dossiers qui documentent les décisions des tribunaux du Kazahkstan touchant les médias au cours des huit dernières années. Le premier volume documentait les décisions couvrant la période de 1996 à 2000.

Selon Elena Malygina, de Adil Soz, ces deux livres illustrent la détérioration de la situation de la liberté d'expression au Kazakhstan, non seulement en raison de la substance des décisions judiciaires documentées, mais aussi parce que ces ouvrages reflètent le nombre croissant de ces litiges. Le premier tome documente 59 décisions judiciaires; le second contient environ 150 affaires. Bien que non exhaustives, les publications sont représentatives d'une tendance au Kazakhstan.

« Journalistes en procès : Tome II » a été rendu public lors d'une conférence qui s'est tenue les 28 et 29 avril 2005 à Almaty, et dont le groupe Adil Soz était l'hôte, sur la thème de « La Liberté de parole au Kazakhstan : Loi et pratique ». La conférence et la publication s'inscrivaient dans le cadre d'un projet de quatre ans organisé en partenariat avec la Cour suprême du Kazakhstan et bénéficiaient du soutien de l'Initiative pour la démocratie et les droits de la personne, de l'Union européenne.

La conférence a servi de forum où on a échangé des idées et des opinions sur la liberté d'expression entre députés du parlement, hauts fonctionnaires, juges de la Cour suprême et militants d'organisations internationales de défense de la libre expression et organisations non gouvernementales. Des journalistes locaux ont aussi assité à la conférence.

Adil Soz est une organisation non gouvernementale indépendante qui suit de près la situation de la liberté d'expression et les lois sur les médias au Kazakhstan. Pour plus de renseignements, aller à : http://www.adilsoz.kz

Dernier Tweet :

#SouthSudan leaders accused of media crackdown http://t.co/OSrlzUmpoD | @globalfreemedia