RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Radio Folle donne une voix aux malades mentaux

1 février 2005

L'émission « Radio La Colifata » de la radio argentine n'est pas une émission ordinaire. Tout d'abord, dans la langue vernaculaire de Buenos Aires, l'expression signifie « Radio Folle ». C'est aussi la première émission de radio du monde qui retransmet en direct à partir d'un hôpital psychiatrique. Depuis 14 ans, cette émission joue un rôle unique en aidant les patients à s'occuper de leurs problèmes et à dissiper les stéréotypes sur la maladie mentale. Et sa popularité grandit, rapporte Nicola Fell pour la Voix de l'Amérique.

Radio La Colifata a commencé quand Alfredo Olivera, un psychologue rattaché à l'hôpital Borda, a commencé à utiliser un petit dictaphone auprès de ses patients. « J'ai invité quelques patients à s'asseoir autour d'une table et à dire tout ce qu'ils voulaient. La seule chose qu'ils avaient à faire était, s'ils voulaient parler, qu'ils devaient tenir le dictaphone en main, et lorsqu'ils avaient fini, le passer à un autre. Comme idée, cela constituait déjà un élément de thérapie - le droit de parler, et la passation du droit à quelqu'un autre ».

Les stations locales de radio communautaire ont commencé à retransmettre les entrevues, qui se sont avérées extrêmement populaires auprès des auditeurs. Les émissions de radio en réseau les ont reprises et avant longtemps l'hôpital s'est mis à fournir l'équipement pour des retransmissions en direct. L'émission touche maintenant environ 12 millions d'auditeurs en Argentine. On envisage une émission à la télévision sur la chaîne Canal 7.

Olivera fait appel à des intuitions tirées de conversations de groupes dans des séances privées de thérapie avec des patients. Il dit que 30 pour 100 des patients qui participent à l'émission reçoivent leur congé de l'hôpital. Aucun de ceux qui poursuivent une thérapie en consultation externe avec Radio Colifata n'a été réadmis à l'hôpital. Par contre, les deux tiers des patients qui ne poursuivent pas de thérapie en consultation externe avec l'émission sont réadmis à l'hôpital.

Julio Cesar participe à Radio Colifata comme patient externe. « La radio vous donne la liberté de vous exprimer », dit-il. « Elle abat les frontières. Le mur qui entourait l'hôpital n'existe plus parce que l'antenne l'a abattu. »

Lire le reportage intégral à : http://www.voanews.com/english/2004-12-14-voa61.cfm

Aller à Radio Lacolifata : http://lacolifata.openware.biz/index.cgi

Dernier Tweet :

Philippines: Speak truth to power, keep power in check https://t.co/3JnxMnJ4WY "... the paramount duty of a free pr… https://t.co/hXI00qT2Bs